Portrait d’octobre

On était à la mi-octobre à Munich, j’étais avec Nahuel Desanto, artiste jongleur, danseur et comédien. Je voulais faire des portraits de soir en extérieur qui seraient sombres et très contrastés en utilisant les lumières que la ville avait à nous offrir. Souvent, on ne trouve pas ce qui fonctionne du premier coup, c’était un peu frustrant, chaque idée que j’avais en tête ne donnait pas ce que je voulais, jusqu’à ce qu’on arrive à cette idée. Pour moi, ces photos expriment bien toute cette énergie du mois d’octobre, le besoin constant de muer, de changer de peau.